Retour

Taiji Gong Jean Asselin

Responsable / Contact France Parkinson: Catherine Lonchampt 061117410

tous les mardis de 14h00 à 15h00 (sauf en cas de RME, réunion d'échanges) Fourqueux espace Pierre Delanoë Pendant la COVID en Visio-conférence

TAIJI GONG

(pr. Taïdji kong)

Ces pratiques d’entretien de la santé inspirés de la médecine traditionnelle chinoise sont tirés du qi gong (chi kung) et du taiji quan (taichi chuan).

Exercices

Il s’agit d’exercices faciles à réaliser et accessibles à tous, chacun exécutant les mouvements selon ses possibilités, sans effort ni tension.

La pratique

La pratique comprend différents types d’exercices, en particulier :

  • Assouplissement articulaire,
  • Auto-massages,
  • Etirements et torsions,
  • Travail de l’équilibre,
  • Travail du souffle,
  • Enchaînements de mouvements
  • La pratique des Exercices Favorise

    Ces exercices favorisent une détente profonde, assouplissent les articulations, renforcent la résistance physique, stimulent le système immunitaire, améliorent la concentration, développent l’équilibre et la confiance en soi.

    INTERET PARTICULIER DU TAIJI GONG DANS LA MALADIE DE PARKINSON

  • Le travail de coordination est omniprésent dans tous les exercices,

  • L’équilibre est travaillé, spécialement dans les mouvements issus du taiji quan (marches, coups de pied),

  • L’objectif d’harmonisation du corps et de l’esprit (avec la synchronisation respiratoire) vise à rétablir/maintenir la liaison entre la commande (mental) et l’exécution des mouvements courants,

  • La lenteur des mouvements facilite la concentration et l’exécution de gestes pleinement conscients,

  • La respiration abdominale favorise le contrôle du stress.

  • QU’EST-CE QUE

    LE QI GONG (chi kung) ?

    Le qi gong est un art énergétique inclus dans la médecine traditionnelle chinoise qui vise le maintien de la santé par une action essentiellement préventive.

    Il se présente généralement sous la forme de mouvements lents et fluides, souvent rythmés par la respiration naturelle et parfois accompagnés de visualisations.

    Les exercices favorisent un lâcher des tensions internes, physiques ou émotionnelles, développent la concentration et instaurent un état de calme et de confiance en soi.

    LE TAIJI QUAN (taichi chuan) ?

    Le taiji quan est une discipline visant d’abord le bien-être et le maintien de la santé au travers d’exercices précis issus des arts martiaux, exécutés de manière lente, fluide, circulaire, continue.

    Le travail de base consiste essentiellement à répéter l’exécution d’un enchaînement de mouvements très lents considéré comme un qi gong.

    TAIJI GONG - UNE SEANCE TYPE 7/06/21

    EVEIL DE L’ENERGIE

      Balancer les bras (de face, en tournant)

    ETIREMENTS ET TORSIONS

      5 mouvements extraits des Ba Duan Jin (Pieds largeur bassin) :
      1°) Soutenir le ciel
        Monter les mains devant le corps, doigts croisés, paumes ciel, étirer, jambes tendues
        Décroiser et descendre latéralement en fléchissant
      2°) Pousser le ciel et la terre
        Les mains soutenant un ballon devant le ventre,
        Monter d’abord main G devant puis descendre main D, jambes tendues
        Fléchir en redescendant main G et inverser
        A la fin, les mains soutiennent un ballon devant le ventre
      3°) Se retourner
        Paumes ciel, tirer pouces vers l’arrière et regarder à G et en bas, jambes tendues
        Fléchir en ramenant la tête de face, paumes sol, et inverser
      4°) Toucher les pieds
        Monter mains devant, paumes sol puis, en haut, paumes vers l’avant
        Les descendre devant le corps, paumes sol, doigts convergents, puis paumes ciel
        Mains derrière, descendre en massant le dos, jusqu’aux pieds,
        Mains sur pieds, doigts vers l’avant, tirer les mains vers l’avant et remonter
        A la fin, descendre mains devant le corps, paumes sol, doigts convergents
      5°) Faire vibrer le dos
        Pieds joints, mains le long des cuisses, soulever les talons
        Les reposer en faisant vibrer le corps
      La nage du dragon

    AUTO-MASSAGES

      Frappe des méridiens
      Massage des oreilles
      Points spécifiques

    TRAVAIL DE L’EQUILIBRE

      Le roulis (enracinement)
      Marches diverses (issues du taiji quan : déplacer les nuages, séparer la crinière)

    TRAVAIL DU SOUFFLE

      Ecouter le souffle (mains sur le nombril)
      Le tigre et le dragon se parlent (comprimer le ballon)
      Respiration des quatre portes

    FIN DE SEANCE

      Attraper le soleil

    Merci à vous

    Jean Asselin